La llicorella, ce qui donne sa vraie personnalité au Priorat

Le Priorat possède un type de sol très peu fréquent dans la péninsule ibérique. Il s’agit d’une ardoise datant du Carbonifère, présent dans une grande partie du centre de la comarca (canton) et qu’on appelle ici « llicorella » ou « llecorell ». L’étymologie de ce mot provient du celte "likka", qui signifie pierre, mais son origine est aussi liée avec l’expression « llécol » qu’on utilisait pour définir humeur, goût, densité et qui sur cette terre prend tout son sens lorsqu’on on l’applique à ses vins.

Les vignes du Priorat originel sont installées sur une infinité de collines sombres, âpres, qui semblent lancées les unes contre les autres, comme les vagues géantes d’une mer déchaînée, ainsi que l’a décrit le célèbre écrivain catalan, Josep Pla.

La llicorella malgré son aspect résistant est finalement très fragile, formée de minces lames qui se défont relativement facilement. Malgré cette apparente fragilité, les racines des ceps doivent faire des efforts titanesques pour se faufiler dans le sol caillouteux et trouver ce qu’ils recherchent le plus: une terre fertile où aspirer l’eau et les aliments nécessaires pour élaborer le fruit si apprécié.

Son contenu minéral permet à la llicorella de créer un effet optique fascinant quand elle est baignée par le soleil. Les particules minérales font briller la roche et le sol devient une mer d’argent.

Comme le disait l’écrivain Josep Pla, le Priorat est un pays tempétueux, cataclysmique, d’une violence géologique impressionnante. Les plis extraordinaires des strates d’ardoise du sous-sol, aux formes capricieuses, le long des talus des routes et des chemins, en font foi.