Histoire

Histoire et Patrimoine du Priorat

Le Priorat, situé au sud de la Catalogne fait partie de la Nouvelle Catalogne, le territoire occupé par les Sarrasins jusqu’à la fin du XIIe siècle. Il conserve des vestiges très anciens, qui nous font remonter le temps. La forteresse de Siurana, capitale du royaume (vali) très étendu portant le même nom, est un de ces vestiges. On y a retrouvé les restes d’une des mosquées les plus anciennes de toute la Catalogne. La reconquête chrétienne, commencé par le roi Ramon Berenguer IV, a provoqué la construction de nombreuses églises et monastères destinés à la diffusion de la nouvelle religion. 

L’église de Siurana en est un bon exemple: construite au XIIe siècle, c’est une des rares églises romanes encore conservées dans le sud de la Catalogne. La christianisation nous a légué le monument le plus remarquable de la comarca (canton): la Chartreuse de Santa Maria d’Escaladei (l’échelle de Dieu ). Fondée à la fin du XIIe siècle, et, à l’origine, de dimensions réduites, elle a été agrandie et remaniée tout au long des siècles, jusqu’à offrir l’aspect neo-classique visible aujourd’hui à travers ses ruines. 

Le Prieuré (Priorat) d’Escaladei a été durant des siècles une puissante administration, qui entrait souvent en conflit avec la seigneurie de Prades, maîtresse d’une bonne part du reste du territoire de la comarca actuelle du Priorat. Au XIIe siècle, les Comtes de Prades ont construit le château qui domine la ville de Falset. Ce château est passé de famille en famille jusqu’à arriver entre les mains de ceux qui furent les derniers seigneurs du lieu, les Medinacelli. Ces derniers, au XVIIe siècle, firent élever leur palais (l’actuelle mairie) sur la Place de la Quartera, une des plus jolies places du Priorat. A deux pas, une autre noble famille, les Azara, construisit sa résidence (actuellement siège du Conseil Comarcal du Priorat). Les belles façades des deux édifices sont les témoins de la splendeur de cette époque. 

Au XIXe siècle, l’industrialisation est aussi arrivée au Priorat, mais bien modestement. Dans le village de Bellmunt, l’exploitation minière du bassin du Siurana nous a légué un des plus importants complexes miniers métallurgiques du pays. 

Associées au mouvement corporatiste des débuts du XXe siècle, les influences de la modernité et des tendances avant-gardistes ont laissé les empreintes d’architectes remarquables, tels César Martinell, disciple de Gaudí. Père du “modernisme” rural, il a dessiné ce qu’on appelle les “cathédrales du vin”, concrètement dans le Priorat, les celliers coopératifs de Falset et de Cornudella de Montsant. 

Pour ce qui concerne le XXe siècle, il faut noter l’oeuvre d’artistes transgresseurs, tels le sculpteur MarçàGiné, don’t on peut admirer les travaux au musée local de Marçà.